Qu’est-ce que la combustion dans une cheminée ?

Qu’est-ce que la combustion dans une cheminée ?

Une des raisons pour lesquelles nous parlons de quel bois utiliser pour la cheminée est d’obtenir une bonne combustion. Vous avez sûrement entendu parler de ce phénomène lorsque nous parlons du feu ou de l’utilisation de combustibles pour nous chauffer, car il est indissociable. Mais savez-vous ce qu’est la combustion dans une cheminée ? Dans cet article, nous nous concentrerons sur ce sujet pour l’expliquer de manière facile à comprendre.

Le concept de base de la combustion

Une combustion est un processus chimique dans lequel l’oxygène est toujours présent. Lorsqu’un combustible tel que le bois ou le gaz est exposé au feu, l’oxygène permet plusieurs phénomènes, dont la chaleur et une action continue du feu qui vient d’être allumé. Si l’oxygène ou le combustible est coupé, le processus s’arrête et il n’y a plus de feu ni de chaleur.

Essentiellement, voilà ce qui se passe lorsqu’on allume une cheminée. Une arrivée d’air, ou plusieurs selon le modèle, permet au feu d’avoir suffisamment d’oxygène pour se maintenir, à condition qu’il y ait du combustible pour le nourrir.

Qu’est-ce que la combustion dans les cheminées et les poêles sur le plan technique ?

La combustion dans les cheminées et les poêles est un processus chimique exothermique dans lequel un combustible réagit avec un oxydant, généralement de l’oxygène atmosphérique, pour libérer de l’énergie sous forme de chaleur et de lumière. Ce processus est utilisé dans des dispositifs de chauffage tels que les cheminées et les poêles pour fournir de la chaleur aux espaces intérieurs.

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR:
Qu'est-ce que sont et comment sont les cheminées écologiques ?

La réaction chimique de la combustion peut être décrite par l’équation générale suivante :

Combustible + Oxydant → Produits de combustion + Énergie (chaleur et lumière)

Dans le cas de la combustion du bois, qui est un combustible couramment utilisé dans les cheminées et les poêles, la réaction chimique implique la combinaison de cellulose, d’hémicellulose et de lignine (les principaux composants du bois) avec de l’oxygène atmosphérique. La réaction produit du dioxyde de carbone (CO2), de la vapeur d’eau (H2O), de l’énergie sous forme de chaleur, et souvent des produits de combustion incomplète tels que le monoxyde de carbone (CO), des particules et des composés organiques volatils (COV).

Les poêles et les cheminées peuvent fonctionner avec différents combustibles tels que le charbon, le gaz naturel ou les granulés. La combustion de ces combustibles entraîne également la libération d’énergie et de produits de combustion similaires à la combustion du bois.

Sur le plan technique, le rendement d’une cheminée ou d’un poêle fait référence à l’efficacité avec laquelle l’appareil convertit l’énergie contenue dans le combustible en chaleur utile. Cela peut être influencé par divers facteurs tels que la qualité du combustible, la conception et la technologie de la cheminée ou du poêle, ainsi que l’entretien de l’appareil.

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR:
Quel bois dois-je utiliser pour la cheminée ?

Les cheminées et les poêles modernes intègrent souvent des technologies plus avancées telles que des systèmes de double combustion pour améliorer l’efficacité énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Ces appareils sont conçus pour améliorer la combustion et le transfert de chaleur vers l’environnement, ce qui se traduit par un chauffage plus efficace et durable par rapport aux cheminées et aux poêles plus anciens.

Processus de combustion multiple

De quoi parlons-nous lorsque nous faisons référence à un système de triple combustion ou similaire ? En réalité, ce type de combustion est un processus plus intense que la normale, qui nécessite plusieurs éléments pour se produire.

combustion cheminée

Lorsqu’on parle d’une cheminée à double combustion, ou d’une combustion multiple, on fait référence à un système qui possède une entrée d’air principale et d’autres entrées secondaires. Dans le cas de la double combustion, l’oxygène entre par une autre zone, ce qui non seulement améliore le tirage du feu, mais permet également de brûler les gaz non consommés par le premier processus grâce à cette nouvelle bouffée d’air. Lorsqu’il s’agit d’une troisième entrée, elle est similaire à la précédente et alimente la flamme afin de consommer les éventuels gaz non brûlés.

TAMBIÉN TE PUEDE INTERESAR:
Comment économiser de l'énergie avec une cheminée

Quels types de poêles ont une combustion ?

Lorsque nous parlons de modèles de combustion, nous faisons référence à tous les poêles et cheminées qui utilisent un combustible pour produire de la chaleur, qu’ils aient ou non une flamme visible. Les seuls modèles de poêles qui n’ont pas de combustion sont les poêles électriques, qui chauffent par rayonnement, un processus très différent.
combustion cheminée

Comment améliorer la combustion d’une cheminée ?

Étant donné que ce processus chimique contribue à maintenir notre foyer dans les meilleures conditions, il est préférable de faire tout ce qui est possible pour le rendre efficace. Il existe plusieurs astuces pour allumer une cheminée dont nous avons déjà parlé à d’autres occasions, comme choisir un bois de chauffage approprié ou maintenir le tirage et les entrées d’air en bon état afin de contrôler le feu. Tout cela est très important, car la combustion doit être aussi bonne que possible. Sinon, une combustion incomplète peut mettre en danger la sécurité des personnes présentes dans la maison à ce moment-là, que ce soit par intoxication ou par le risque qu’une accumulation de gaz devienne une tragédie, comme la mort douce.